Créer son entreprise quand on est au chômage

creation-entreprise

Créer son entreprise quand on est au chômage, est une solution qu’adopte de plus en plus de demandeurs d’emplois.

Avec un taux de chômage qui bat des records, une concurrence de plus en plus forte sur le marché du travail et un manque de travail pour tout le monde. Il est aujourd’hui peut-être plus intéressant de mettre ce temps à profit qu’offre le chômage pour créer son entreprise.

Créer son entreprise, est dans l’imaginaire de beaucoup de personnes quelque chose d’effrayant, d’inaccessible, de coûteux, mais depuis la création du statut d’auto-entrepreneur il n’a jamais été aussi simple d’être le créateur de son propre emploi.

Vous avez une expertise, des compétences dans un domaine particulier? Une idée?

Vous avez envie de dépendre de personne et devenir le capitaine de votre vie? Lancez-vous !

Dans cet article nous allons voir pourquoi et comment créer son entreprise quand on est au chômage.

1. Le temps.

 

Quand vous êtes au chômage vous disposez de plus de temps que lorsque vous êtes bloqué dans un 35/39 heures, qui va en plus vous bouffer toute votre énergie. Car créer son entreprise quand on est en CDI est quelque chose de plus difficile et fatiguant.

Voyez le chômage, comme une période de transition, une opportunité de recommencer à zéro, de créer un projet qui vous tient à coeur. Si vous ne savez pas par où commencer, je vous invite à lire cet article > Le chômage, nouveau départ ? 

2. Vous percevez toujours vos allocations.

 

Une création d’entreprise suivie et formalisé est considéré comme une recherche active d’emploi. Vos droits sont ainsi donc conservés, pendant la préparation de votre projet et dans les premiers mois d’existence de votre entreprise.

3. Vous avez une couverture sociale.

 

Pendant votre projet de création d’entreprise vous conservez votre statut de demandeur d’emploi ce qui vous donne le droit de conservez votre couverture sociale. Sur demande il vous ai possible en tant que créateur d’entreprise de bénéficier d’une couverture sociale gratuite autorisée par le régime de votre nouvelle activité.

4. Vous pouvez vous faire accompagner.

 

Pôle emploi, bénéficie de conseillers spécialisés dans le domaine de la création d’entreprise qui pourront vous aiguiller et vous rapprocher des différents organismes que vous aurez besoin pour la création de votre projet.

5. Financement possible.

 

Des financements existent selon le type de projet que vous souhaitez créer,  comme sous forme de capital grâce à vos indemnités de licenciement. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseillé vous obtenir plus d’info à ce sujet, ce qui vous évitera peut-être d’avoir recours à un emprunt.

Mais aussi des aides comme :

  • Le dispositif ACCRE ( Aide aux Chômeurs, Créateurs, Repreneurs, d’Entreprise) qui correspond à une exonération des charges sociales pendant un an.
  • Bénéficier d’un prêt à taux zéro pour une durée maximale de 5 ans dans la cadre de la NACRE (Nouvel Accompagnant pour la Création et Reprise d’Entreprise).

Sachez aussi qu’internet aujourd’hui est une véritable opportunité pour créer une entreprise très rentable pour un moindre coût. Si cela vous intéresse je vous invite à lire l’article suivant : 6 bonnes raison d’avoir un blog quand on est au chômage ou la méthode pour découvrir comment gagner vos premiers 1000 € sur internet en moins de 30 jours.

 

 

 

5 Commentaires

  1. Jean

    Pour moi c’est très pratique ces aides ! ça dépends des mentalités mais pour moi c’est important de pouvoir se re-construire

    Répondre
    1. Jeremy (Auteur de l'article)

      C’est même vital, si vous souhaitez avancer dans la vie et dans vos projets.

      Répondre
  2. Alice

    Bonjour, je suis bien d’accord avec vous sur le fait de s’accrocher à ses ambitions, mais j’aimerais ajouter qu’il ne faut non plus chercher à accomplir l’impossible au risque de faire face à une énorme désillusion car, dans certains cas, même avec une grande force de caractère, nombreux se sont retrouvés fort endettés au final. Bien sûr, il faut reconnaitre que beaucoup sont partis de peu et ont réussi. Cela dit, avant de se lancer dans quelconque projet d’entrepreneuriat, il serait vivement recommandé de repenser à deux fois à où cela pourrait mener parce que tôt ou tard, on arrive à un moment où l’on ne pourra plus faire marche arrière.

    Répondre
    1. Jeremy (Auteur de l'article)

      Si vous lancez une entreprise en « dur » : restaurant, commerce, entreprise qui demande du matériel… Effectivement il vaut mieux réfléchir à 2 fois avant de se lancer et mener une étude de marché.
      Si vous lancez un business sur internet : e-commerce, consulting, infoprenariat quelques euros suffisent.

      Répondre
  3. Kevin Bodeving

    Le chômage est une très bonne opportunité pour un entrepreneur. Toutefois, il faut rappeler que le chômage n’est pas forcément élevé pour quelqu’un qui gagnait le SMIC ou que tout projet prend du temps. La réussite d’un projet est basé sur votre passion, dévouement, persévérance et problèmes auxquels vous répondez.

    Avant de se profiter du chômage, il peut être très pertinent d’établir déjà sa stratégie et son plan pour éviter de « le consommer » pour n’arriver à rien.

    Cela part de petites habitudes, mêmes minimes, implémenté les unes aux autres, elles permettent de grandes choses. Je tiens un blog où je propose des défis pour justement permettre de découvrir des sujets, des activités intéressantes pour se développer personnellement : https://tondefi.com/defi-11-7-raisons-pourquoi-lire-est-important/ 😉

    Au plaisir,
    Kévin

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *