5 raisons de rester positif au chômage

rester positif chomage

Comment rester positif lorsque l’on se retrouve au chômage ?

Une honte et un handicap social pour certains, une opportunité pour d’autres, des vacances à durée indéterminée pour les plus optimistes d’entre nous. Bref vous l’aurez compris chacun voit le verre rempli, vide, ou à moitié selon son caractère ou sa situation.

Mais comme on est sur un blog où on à la « positive attitude », voyons le bon côté des choses pour transformer cette situation en opportunité.

1. Récupération.

De plus en plus de français sont victimes d’épuisement professionnel, plus communément appelé BURN OUT.

Tenez, vous voyez cette bouteille de coca cola que l’on a bien secoué. Celle ou on voit la mousse qui monte petit à petit jusqu’à ce que, par une pression trop forte le bouchon finisse par sauter ?

Bah c’était moi ! J’étais comme ça il y a encore quelques mois. J’étais littéralement sur le point d’exploser, mon travail me rongeait de l’intérieur. Alors lorsque l’on m’a proposé une rupture conventionnelle, j’ai sauté sur l’occasion pour me sortir de là.

Et depuis, je peux vous garantir que je me sens nettement beaucoup plus zen et que la pression je l’apprécie davantage dans un verre accompagné de cacahuètes!

Travailler c’est une chose, mais si c’est au péril de sa santé…Après c’est une question de choix, pour ma part j’ai choisi.

2. Se concentrer sur soi

Dans le rythme effréné du « métro, boulot, dodo » nous n’avons pas toujours le temps de nous poser et faire le point sur ce à quoi on aspire vraiment dans la vie.

On occupe un travail pour être dans la norme sociale, payer nos factures etc… Mais combien d’entre nous occupent un job qu’il déteste ?

J’ose penser que nous sommes nombreux.

Je sais pas pour vous, mais je trouve ça triste et dommage de passer une grande partie de sa vie à faire quelque chose que l’on aime pas.

Voici donc l’occasion de se poser et réfléchir à ce que l’on veut. Prendre une feuille et lister tout ce que l’on aime et savons faire dans la vie n’est pas une perte de temps. On peut voir ce qu’il en ressort et ce qu’il peut être fait à partir de ça.

Il est très important voir vital de se fixer un OBJECTIF pour emprunter un nouveau chemin.

3. Réalisation

J’ai du temps devant moi, des projets il est temps de passer à l’action.

Cela peut être l’occasion de faire ce voyage dont je rêvais tant si j’ai de l’argent de côté. Et peut être même que je reviendrai avec une idée de business grâce à quelque chose que j’aurai vu à des milliers de kilomètres de chez moi.

Je peux apprendre de nouvelles compétences pour compléter mon CV par rapport à mon domaine de recherche. Que ce soit apprendre l’anglais, l’informatique, le marketing le choix est infini.

Il ne faut pas croire que parce que nous avons arrêté l’école et obtenu nos diplômes qu’il faut cesser d’apprendre.

Le tout est de mettre ce temps à profit pour devenir meilleur chaque jour et ainsi se rapprocher petit à petit de son objectif.

Demandez vous à la fin de chacune de vos journées : « Qu’ai je fais aujourd’hui pour devenir meilleur ? »

Pas besoin de gravir l’ Everest ou inventer un remède contre le chômage.

Vous pouvez :

  • Faire une séance de sport
  • Lire un livre (de non fiction)
  • Apprendre un nouveau mot
  • Une journée de plus sans fumer
  • Faire cette chose que vous repoussez au lendemain depuis des semaines

Bref n’importe quoi qui peut renforcer votre estime de vous et apporter ce sentiment de satisfaction.

Le but principal est de faire une action.

4. Créer sa propre entreprise ?

Une société ou l’emploi se fait de plus en plus rare. Des candidats trop jeunes et inexpérimentés, d’autres au contraire passé un certain âge sont considérés comme trop vieux alors qu’ils ont encore de belles années devant eux.

Pour certains encore, c’est l’absence d’études et de formations qui les empêchent de prétendre à des postes à responsabilité.

Pourtant, TOUS, à notre échelle possédons des connaissances, des compétences (aussi bien professionnelle que personnelle) et des idées que nous pouvons monétiser.

On y pense pas souvent car nous sommes conditionnés à faire des études, pour prétendre pouvoir chercher un travail et travailler ensuite toute sa vie pour quelqu’un d’autre.

Alors que l’entrepreneuriat offre bien plus de perspectives de réussite que le salariat.

5. Prendre soin de soi

Parce que nous avons qu’un seul corps et que celui qui veut aller loin ménage sa monture.

On ne le répète jamais assez, mais pratiquer une activité sportive et régulière est très important que ce soit pour son corps mais aussi parce que c’est bon pour le moral.

Et si l’idée d’enfiler une paire de basket pour aller courir vous donne des plaques essayez donc quelque chose de plus zen ou de plus spirituelle, comme le yoga ou la méditation.

 

 

 

Et vous ? Des astuces pour compléter la liste ?

3 Commentaires

  1. MindBooster

    Déjà, je tiens à dire que J’ADORE le concept de ce blog, c’est tout simplement du génie.
    Pour avoir passé 2 ans de chômage/ménagement de monture, je cosigne entièrement le message de cet article. J’ai profité de ce temps pour mettre en marche la machine du développement personnel, qui est maintenant mon métier et ma passion !

    Finalement, ces 2 années de chômage m’ont permis de m’éveiller et de repartir sur des bases solides dans la vie. J’ai presque envie de dire que j’aime le chômage !
    Bon article. J’adhère.

    Répondre
  2. Jeremy (Auteur de l'article)

    Merci pour ton commentaire, cela m’encourage à continuer et cela fait plaisir de voir des personnes qui arrivent à se trouver des passions durant leur période de chômage et à en vivre plus tard.
    Tu illustres parfaitement le message que je souhaite faire passer.

    Répondre
  3. dee

    C’est un bon message que tu transmets. Tu es donc entrepreneur si j’ai bien compris ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *