Réussir un entretien d’embauche : 10 erreurs à éviter lors d’un entretien

Dans un entretien d’embauche il y a des règles à respecter pour faire une bonne impression mais également des impairs à ne pas commettre pour éviter le contraire.

Voyons les erreurs à éviter lors d’un entretien d’embauche.

# 1 Une méconnaissance de l’entreprise

Très souvent, la première question que va poser un recruteur est une des suivantes :

  • Comment connaissez-vous notre entreprise?
  • Qu’est ce qui vous a motivé à postuler chez nous ?
  • Que savez vous sur nous ?

Venir les mains dans les poches parce qu’on a vu de la lumière est donc une très mauvaise idée.

Il est très facile aujourd’hui de recueillir un minimum d’informations concernant une société en se baladant sur son site internet, pour connaître son activité, son historique et son actualité.

# 2 Le manque de savoir vivre

Il est interdit de :

  • Venir dans une tenue négligée
  • S’asseoir sans y être invité
  • Mâcher du chewing-gum
  • Sentir fortement le tabac
  • Se tenir de façon nonchalante

# 3 Ne pas savoir se présenter

Un entretien réussi est un entretien préparé et être capable de se présenter sans réciter son CV est une des bases.

Pour cela il faut s’entraîner chez soi, quand on est dans sa voiture sous la douche peu importe. Il faut connaître sa présentation par cœur, mais aussi « se connaître » . C’est-à -dire savoir quelles sont ses compétences, ses qualités qui sont en rapport avec le poste sollicité.

# 4 Ne pas être préparé aux questions piège

  • Pouvez vous me citer deux de vos qualités et défauts ?
  • Comment gérez-vous les conflits avec vos collègues ?
  • Selon vous quelles sont les qualités nécessaires pour occuper ce poste ?
  • Pourquoi vous et pas un autre ?

Dernièrement j’ai même eu le droit à : « Que pensez vous du service militaire ? »

Il faut être préparé pour ce type de questions, même les plus loufoques, pour ne pas être destabilisé et ainsi perdre ses moyens.

# 5 Parler négativement de ses anciennes expériences

Dire du mal de ses anciens responsables, collègues ou autres n’est pas conseillé. Pour donner une image de soi positive cela passe également en parlant de choses positives.

Il est préférable de mettre l’accent sur les éléments que l’on a appris, réussi, apprécié.

Il faut toujours avoir en tête ce diction  » Il n’y a pas d’échec, que des leçons ».

# 6 Ne pas avoir de questions à poser

Recruteur : « Avez vous des questions ? »

Candidat : « Euh….nan je crois que vous avez tout dit… »

Ceci est une énorme erreur. Ne pas avoir de questions à poser revient à dire que nous ne sommes pas intéressé.

ASTUCE (qui peut aider à moins stresser)

L’entretien à pour but pour un recruteur de trouver le candidat idéal pour son entreprise mais ça marche aussi à l’inverse. S’assurer que l’entreprise réponde bien aux attentes du candidat.

Alors lorsque vient la question « Avez vous des questions ? »

C’est le moment où le candidat peut se mettre à la place du recruteur pour savoir si il peut se projeter dans l’entreprise ou non. Il faut en profiter !

Avoir connaissance de ses attentes concernant ses conditions de travail est préférable.

Par exemple personnellement j’aime demander :

  • Si c’est une création de poste ou un remplacement (ça me permet de savoir si il y a un réel développement de l’entreprise où du turn-over ce qui m’amène à penser que les conditions sont plutôt déplorables)
  • Quelle est l’ambiance entre collègues ? ( j’aime travailler dans un bon climat )
  • Des possibilités d’évolution dans quelques années ? (j’ai de l’ambition et me projette dans le futur dans cette société).
  • Quel est votre secteur ou sera mon secteur ? (j’aime savoir ou je vais travailler)

On adapte selon le poste auquel on postule mais il est important de se connaître et connaître ses attentes en matière de condition de travail.

# 7 Mentir

Romancer, embellir des expériences lointaines ça peut passer. Mentir sur des événements récents, ça ne passe pas du tout. Cela finira forcément par nous retomber dessus.

Les recruteurs peuvent être suspicieux à l’égard des candidats. Il est préférable d’apporter des documents qui peuvent attester la véracité de nos propos, concernant des chiffres et des résultats. Donner les coordonnées de ses anciens référents est aussi valable si nous avons la conscience tranquille.

# 8 Ne pas avoir confiance en soi

Affirmer des choses et être trahi par son langage corporel, parce que lui dit l’inverse, c’est dommage et décrédibilisant.

Il est vrai que la confiance en soi n’est pas une chose que l’on va acquérir 5 minutes avant de passer son entretien d’embauche. Cependant on peut prendre contrôle de certaines de nos actions pour faire illusion du contraire à condition d’en avoir conscience.

Comme :

  • prendre son temps et respirer quand on parle
  • éviter les gestes parasites ( se frotter le visage, le cou, gesticuler lorsque l’on s’exprime)
  • ne pas regarder son interlocuteur dans les yeux

# 9 Faire pitié

Il y a des candidats qui tentent de jouer sur la corde sensible, en parlant de leurs problèmes ou de leurs enfants. En agissant ainsi ils se mettent dans une position de quémandeur d’emploi et ce n’est absolument pas séduisant pour un recruteur. Au contraire il peut ressentir une forme de pression qui peut s’avérer fatale dans sa décision finale.

# 10 Parler du salaire trop tôt

Je le gardais pour la fin volontairement car comme dans un entretien il est souhaitable d’évoquer le sujet quand celui-ci arrive à son terme.

 

Il faut toujours avoir ces quelques règles de base en tête si on veut éviter de complètement se planter. Pour en prendre pleinement conscience faire un bilan en sortant de son entretien peut s’avérer utile. Cela permettra de pouvoir s’améliorer pour le prochain entretien d’embauche.

 

 

Et pour vous quelles sont les erreurs à ne pas commettre lors d’un entretien d’embauche ?

4 Commentaires

  1. Jiz

    Très bon article et très bon blog également !

    Répondre
  2. Lady Rose

    Le savoir vivre est tellement important et tellement mis à l’écart de nos jours mais ne désespérons pas : il reste encore quelques personnes bien élevées. Et surtout, les personnes qui se présentent à un entretient, faites une lettre de motivation MANUSCRITE et pas du copier coller avec l’ordinateur.

    En tout cas j’aime beaucoup ce blog (étant pour le moment au chômage et essayant de me lancer).

    A très vite, Lady Rose.

    Répondre
  3. Pingback: Comment justifier un trou dans son CV

  4. dee

    « Sentir le tabac ou l’alcool » je dirais. Et sinon, arriver avec un peu d’avance par rapport à l’heure de l’entretien ne fait jamais de mal ;).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *